mercredi 30 décembre 2015

Tokyo 2015 #1. Les étranges enfants d’Etsuko Miura

En octobre, la Bunkamura Gallery à Shibuya consacrait une exposition croisée à Trevor Brown et ses peintures de démons aux traits enfantins et à Etsuko Miura la doll artist.

En octobre 2013, j’avais interviewé Etsuko pour Chronicart  (voir ici) mais, pour la première fois, je voyais ses œuvres exposées : ces étranges enfants voûtés, aux jointures en boule, aux mains et aux pieds de squelette, à la peau de cuir rapiécée et aux yeux rougis d'où s’écoulent des larmes d’encre. Si l’on a la chance de croiser Etsuko à l’exposition, on se rend compte que c’est son propre visage qu’elle offre à ses sculptures, poursuivant son travail autobiographique douloureux, transgressif et unique. 













Photos prises le 07/11/2015


Le site de la Bukamura Gallery



Le livre d'Etsuko Miura à commander aux éditions Treville ou sur Amazon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire